• Taille du text+-

Comme Georges Brassens et Léo Ferré qui ont beaucoup compté pour lui (Jacques Brel aussi, jusqu'à l'adolescence), Alain Souchon fait partie de la poignée d'auteurs-compositeurs-interprètes qui aura marqué la chanson française moderne
Dans sa génération (Cabrel, Goldman, Jonasz, Le Forestier...) sans doute demeure-t-il celui qui a le plus rénové le langage, réussissant la délicate alchimie de la simplicité et de la profondeur des mots
Entre J'ai dix ans, Allô maman bobo et de nombreux autres titres, il témoigne aussi d'une tendre mélancolie, gardant en lui une grande part d'enfance, cette enfance à jamais traumatisée à quinze ans par le décès brutal de son père, tué dans un accident de la route
Mais c'est curieusement par un titre à destination initiale de Frédéric François, L'amour 1830, qu'il va se faire connaître en 1973, l'enregistrant à l'instigation de son directeur artistique, Bob Socquet
Depuis des années, Souchon écume en vain les cabarets et bistrots de la Rive Gauche, et tout bascule alors avec la rencontre d'un jeune musicien, Laurent Voulzy, qui végète également de son côté

On connaît la suite, d'abord arrangeur de Souchon, Voulzy devient son compositeur attitré et au fil des années, ils vont concevoir ensemble leurs albums respectifs
Pour Alain ça donnera notamment Bidon (1976), Jamais content (1977), Rame (1980), C'est comme vous voulez (1985), Ultra moderne solitude (1988) et C'est déjà ça (1993), ce dernier comportant l'un de ses tubes les plus emblématiques : Foule sentimentale
Humaniste profond, il participera à plusieurs reprises aux galas des Enfoirés pour soutenir les Restos du Coeur imaginés par Coluche, et surtout à Sol en Si animé par son ami Michel Jonasz, avec Francis Cabrel, Maxime Le Forestier, Catherine Lara, Maurane, puis Zazie
Après quelques incursions comme acteur au cinéma (la plus notoire reste celle de L'été meurtrier de Jean Becker, avec Isabelle Adjani), il reviendra tranquillement à la chanson fin 1999, avec l'album Au ras des pâquerettes
Désormais, il prend son temps, mais la tournée acoustique qu'il donna en 2002 avec trois musiciens et dans des "petites salles", n'en était que plus belle.

Les dédicaces pour Alain Souchon :

  • magetyo

    Date: 2011/02/04 20:16

    j ' aime ton clip alain souchon

  • alla

    Date: 2010/06/03 14:13

    cé pas l' enciènne version d' origine comme dans mon enfance dommage merci quant mème on dirais une reprise mème si c'est l' auteur

  • claudine

    Date: 2010/01/28 14:08

    bravo à Alain,pour son spectacle donné hier soir à monthou sur bièvre !!! c'était génial pour un voisin d'être venu nous donner un concert !!!Merci encore !!

  • mimmo

    Date: 2009/11/02 08:59

    Vendredi soir nous étions au Casino de Paris, grands moments d'émotion concert extra, et frison pour cette chanson reprise par le public pendant les rappels. Ma compagne vous aime, et heureuse de vous avoir apercu a la sorti des artistes un grand et immence merci pour elle.

  • fabienne

    Date: 2009/09/02 12:01

    Je suis une petite belge et j'adore cette chanson qui berce un moment d'amour magique qui a pris fin .. mais qui reste une belle histoire. Merci Alain Souchon pour ton talent