• Taille du text+-

Roberta Flack voit le jour un 10 février 1937 dans l'Etat de la Caroline du Nord. Baignant dans la musique des églises très présente dans Asheville, elle ne rate pas une occasion d'aller écouter les chants entonnés à l'église AME Zion.

Déjà elle se sentait attirée par la musique soul incarnée par les artistes tels que Sam Cooke ou encore la chanteuse Mahalia Jackson.

Alors qu'elle était encore une enfant, elle joue ses premières notes sur le vieux piano que son père avait restauré. Se révélant douée et très précoce, elle entame ses premiers cours de piano à l'adolescence et apprend également le chant.

Enfant surdouée, Roberta Flack évolue rapidement non seulement dans l'univers de la musique mais également au niveau scolaire. Elle ne fera pas ainsi certaines classes et sera pourtant contrainte de refaire une année dans la même classe pour ne pas perturber son développement normal.

Quoiqu'il en soit, Roberta Flack entrera dans le monde universitaire à l'âge de 15 ans. Intégrant l'Université de Howard à cet âge pour y étudier la musique, elle sera alors la plus jeune étudiante de son année et de tout le campus.

Par la suite, elle sera à la tête d'un groupe qu'elle a fondé. Après l'université, elle approfondit ses connaissances en musique dans une grande école du Maryland en étant la première étudiante d'origine noire-américaine. Elle en sortira diplômée à l'âge de 19 ans.

Comptant étudier encore, la mort de son père l'oblige à abandonner les études pour gagner sa vie.


C'est ainsi qu'elle embrasse le métier d'enseignant en musique et en grammaire anglaise à Farmville. Cet emploi sera quelque peu frustrant pour la future chanteuse à cause du ségrégationnisme qui sévissait dans la Caroline du Nord.

Elle enseignera ensuite dans la vil le de Washington et donne des leçons à des enfants défavorisés durant quatre ans. Période charnière de sa vie, c'est au cours de cette période que sa carrière musicale commence à se dessiner.

Accompagnant des chanteurs d'opéra, Roberta Flack se produit effectivement au cours des entractes au Trivoli Club Washington. Elle chantait alors dans un registre de blues et se fait bien vite repérer par le dirigeant d'un club.

Engagée au 1520 Club, son timbre vocal inhabituel ainsi que son interprétation moderne des grands classiques lui amènent des célèbres artistes de l'époque dans son public.


Burt Bacharach et Bill Crosby ont fait partie de son auditoire et Roberta Flack ne manque pas de les convier à monter sur scène à ses côtés.

Jouissant déjà d'un certain succès, c'est tout naturellement qu'elle se voit ouvrir les portes de Atlantic Records, en 1968, pour une audience.


Surdouée à la base et passionnée dans l'âme, Roberta Flack a acquit du professionnalisme bien avant son audition chez le label. Elle arrive ainsi avec six cent titres et en chante quarante-deux durant trois heures.

Conquis, le producteur Joel Dorn l'engage et l'album « First take » paraît en 1969 et occupe la première place des charts américains. L'année 1970 verra la parution du second album de la chanteuse intitulé « Chapter Two » qui deviendra disque d'or.

Deux ans plus tard, débutant dans le métier de réalisateur, l'acteur Clint Eastwood utilise un titre tiré de l'album « First take » pour la bande origina le de son film « Un frisson dans la nuit ». Le titre en question étant « The first time ever I saw your face », ce dernier se retrouve enveloppé de succès du jour au lendemain.

La réussite entourant la nouvelle édition du single propulsera d'ailleurs le titre au sommet des charts américains. Roberta Flack met ensuite dans les bacs son album suivant « Roberta Flack and Donny Hathaway ».

A partir de là, les succès et les reconnaissances vont se succéder pour la chanteuse. En 1974, elle reçoit ainsi un Grammy Award dans la catégorie du Meilleur album pour son opus « Killing me softly ». Ce dernier la consacrera également meilleure chanteuse de l'année 1974 et « The first time ever I saw your face figurant dans l'album, lui vaut le prix de la meilleure chanson.

Dans les années 1980 et 1990, la chanteuse poursuit sa carrière en produisant des albums à succès.

Son approche de la soul, qu'elle combine avec le classique ainsi que le folk plaît particulièrement aux amateurs de la bonne musique d'origine noire-américaine et a ainsi influencé bien des chanteurs et musiciens.

Toujours active à l'heure actuelle, Roberta Flack continue son chemin dans l'univers de la musique en enregistrant et produisant de nouveaux opus dont le dernier « At her best – live » date de 2008.

Les dédicaces pour Roberta Flack :

  • GreatMaster

    Date: Aujourd'hui

    Aucun commentaire ! Si tu veux etre le premier à mettre ton commentaire, tu peux le poster en utilisant le formulaire ci-dessus.