Parole Quand J'étais Petit

Assassin

Ajouter aux favoris
Écouter un extrait mp3 de cette musique
  • Durée : 05:49
  • Date de sortie : 2005

Paroles de la chanson Quand J'étais Petit :
Quand j'étais petit, ma mère veillait sur mon physique.
Pas de couteau ni de pistolet, même en plastique.
Suite à cette éducation j'évite le côté critique du moment du gangsta shit.
Visant à calibrer un refrè pour un oui ou pour un non.
Non . Moi, j'opte pour l'adolescent instruit,
Pas celui qui joue les ruffnecks des téci.
Soit le plus petit des chieurs de mon âge, ce fut moi.
Mes profs le savent mieux, mon père en paya les frais et moi ,
Comme tous les bouffons de mon age,
Je jouais au petit con quand d'autres jouaient aux images.
Pas de bicyclette, pas de skate-board mais juste
Un paquet de Malbaro, une garette de plus.
C'est à 15 ans, soucieux du temps et conscient que l'argent
Est un putain d'esclave mais pas un bon maître pour l'enfant;
Que j'étais, évitant tout contact puant.
Avec ces gens respectés pour leur statut de trafiquant.
Ceux dont les dérapages affluent,
Ceux pour qui la rue ne fut une fin mais un moyen de prendre le dessus.
J'ai appris, je sais; hum; me cultivais.
Mais l'école ne m'a pas dit, les médias ne m'ont pas dit.
Qui j'étais, qui je suis, d'où je viens, où je vis ?
Mais l'école ne m'a pas dit, les médias ne m'ont pas dit.
Qui j'étais, qui je suis, d'où je viens, où je vis ?


Plus on écrase la masse, plus on tue la jeunesse.
De moins en moins d'élèves en classe, le chomage s'élève, l'individu stresse !
Maîtresse dites moi pourquoi:
L'insouciance de l'enfance se fait mash up par l'Etat ?


Refrain
Motha, motha, motha, save your child.


Quand j'étais petit, je n'étais pas grand, laisse tomber ce style de rimes.
Avec mes yeux d'enfant, je ne reconnaissais pas mes cibles.
Je voulais aller au ciné voir des films,
Où ça shootait, où les femmes et leurs filles.
Jouaient les chiennes, j'avais soif d'extrême.
A l'époque je n'avais aucune connaissance de notre système.
Quand j'étais petit, on m'apprenait à respecter les grandes personnes,
La police, l'armée et dans l'Histoire les grands hommes.
Puis la page tourne, les veines de la ville
Me montre que les corps d'Etat chargés de la protection des civiles.
Sont les premiers à frapper lors des manifestations,
Sur les ouvriers, les jeunes; les jeunes qui ne veulent plus de votre éducation.
L'armée m'attend toujours sous les drapeaux de sa nation.
L'évolution du petit garçon a cultivé sa propre opinion.
Car à 5 ans, à 8 ans, à 12 ans,
Mon regard sur la vie était tout autrement.
Pourtant déjà un pédiatre me suivait,
Voulait en savoir plus sur ce que je disais
Voulait en savoir plus sur ce que je pensais.
L'enfant est traumatisé quant il vit dans nos sociétés.
Pô, pô. Mais je connais mes droits.
Pô, pô, pô. L'Etat n'a pas eu Teusqua.
Pô, pô. L'Etat n'a pas eu Djeuma.
Ekoué ! L'Etat ne m'aura pas.
Meulia, Ne t'en fais pas pour moi !


C'est le pays joyeux des enfants heureux,
Des monstres gentils oui c'est le paradis.
Mais maintenant que je suis grand,
Je m'aperçois de la situation de la planète.
Avant j'étais petit, aujourd'hui je me connecte.


Refrain


De plus, quand j'étais petit on ne m'a pas dit,
Que la couleur de peau était un frein, que dans ce pays
La notion de profit fait le jeu de la bourgeoisie.
Que les conflits de classe persistent et ne datent pas d'aujourd'hui.
On ne m'a pourtant pas dit que les haut-placés,
Voyaient le taux d'urbanisme accentuer les problèmes sociaux.
L'Etat et moi n'opérons plus ensemble et,
Quant on ment à un gosse normal qu'il devienne rancunier.
Où tu aimes le plus manger ?
À McDonald .
Que préfères-tu à la télé ?
Les armes et les femmes.
Qu'est-ce que tu veux faire plus tard ?
Chanteur ou voleur.
Va te coucher, il est tard.
Non, il n'est pas l'heure !
C'est le pays joyeux des enfants heureux,
Des monstres gentils, oui c'est le paradis.
Mais maintenant que je suis grand,
Je m'aperçois de la situation de la planète.
Avant j'étais petit, aujourd'hui je me connecte.


Refrain


La psychose infantile entretenu par le profil
Ideal que l'on inculque aux masses.
Prévoit la reproduction des inégalités des classes sociales.
Certains aiment les maths, d'autres aiment les balles.
Certains vont voir Robocop, d'autres s'attardent quand Chomsky parle.
Il y a de tout, c'est un tout.
Mais pour un enfant, c'est beaucoup.
Le long fleuve tranquille ne coulera plus tranquillement.
Après le beau temps, vient la pluie quand on délaisse ses enfants.
C'est le pays joyeux des enfants heureux ,
Des monstres gentils, oui c'est le paradis.
Mais maintenant que je suis grand,
Je m'aperçois de la situation de la planète.
Avant j'étais petit, aujourd'hui je me connecte.

Les dédicaces pour "Quand J'étais Petit" :

  • GreatMaster

    Date: Aujourd'hui

    Aucun commentaire ! Si tu veux etre le premier à mettre ton commentaire, tu peux le poster en utilisant le formulaire ci-dessus.

Visiter

Vous avez un site web ou un blog sur cet artiste / groupe ? Ajoutez-le ici !