Parole Instru tout était calculé

LIM

Ajouter aux favoris
Écouter un extrait mp3 de cette musique
  • Durée : 05:08
  • Date de sortie : 18 Janvier 2007

Paroles de la chanson Instru tout était calculé :
Lim Feat. Zeler - Tout Etait Calculer

R.A.T :
Wai aux enfant de l'immigration, a nos parent qui on trimer dur pour nous elevé
Wai au jeunes, aux anciens des quartiers, wai l'Etat a voulu nous opprimer
Personne nous nique, vous avez piller l'Afrique on va reprendre notre du
Et on s'ra mieu qu'vos enfants, wai wai ahhhh

Refrain Zeler & Lim :
Tout était calculé, les enculés
Ils veulent nous manipuler, ils veulent nous voir couler
Ils nous envoient les poulets, cagoulés qui jouent les fous
Les voyous, les jnooune, les relous sans ye-cou mais
Tout était calculé, wesh les ministres arretez de fabuler
Chez nous le chômage a jamais reculez
Car au fond d'eux, on reste que des fils d'immigrés

[ R.A.T : La chienneté, le frigo vide, les pompes trouées,wai ca mets la rage, ça mets la haine, on a la dale ]

Lim :
Ecoute mec, pour nous on sait que rien ne vas plus
Dans nos chiennes de rues, crues H 24 ça pue
Tous rabates, lardus, et quand ça se gate, remarque
On finit en garde a vue, tabassés par la PJ ou la B.A.C.
Alors on évite de se faire soulever dès le sbahlilah,
Se faire braquer la tête sur l'oreiller, vrai.
Si on se grille tu sais que c'est pour les billes re-fré, wai
C'est pas pour jouer les bandits,
J'ai grandi dans une zone sensible
Dite nuisible pour l'équilibre d'une France paisible
Au sein du rand des lear-de encore libres ou en con-di
Parfois on brandit le calibre pour des broutilles papy
Mais à ce qu'on dit, c'est la vie qui veut ça, hein zarre-bi
T'as vu chez nous plus rien ne va, depuis des années
Trop de fois condamnés
On en a marre de ramer, à croire qu'on est tous damnés,
Alors on se met à se cramer
Pour les sous, protége ton cou et ta joue
Si t'assumes pas ton coup, zin-cou, on se met a genoux
Juste pour prier
Que Dieu fasse en sorte que mon peuple ne soit plus opprimé,
Réprimé à cause de notre nom de famille
Evite de déprimer si ils nous accepte pas ici
Demande à bot, quand on monte une carotte
C'est comme baiser une pute faut pas oublier la capote.

[ Lim : Ma cité mon bunker de la haine j'en es plein l'coeur ]

Refrain Zeler & Lim :
Tout était calculé, les enculés
Ils veulent nous manipuler, ils veulent nous voir couler
Ils nous envoient les poulets, cagoulés qui jouent les fous
Les voyous, les jnooune, les relous sans ye-cou mais
Tout était calculé, wesh les ministres arretez de fabuler
Chez nous le chômage a jamais reculez
Car au fond d'eux, on reste que des fils d'immigrés

[ R.A.T : Depuis notre naissance, vous avez calculé notre pertes mais sachez que sa a fait que nous endurcir ]

Lim :
Ecoute bien, y a plus de petits, y a que des anciens
Hein Lakhdariens, galériens du terrain.
Algériens par le sang, çais-fran sur les fafs
J'en place une pour nos mères qui triment dans de sales tafs
Une taff et je serais là jusqu'à la mort
A représenter les rats et les rattes jusqu'au Comores
A représenter ceux qui grattent
Toujours en chiens sous le che-por
Un She-She, Fla Fla et un joint blindé a mort
Et c'est parti pour une soirée de galére
Reur-ti dans le cartel, c'est le bordel sa mère
Y a que des crevards à la pelle
Wai des hagars à la pelle, des bonhommes à la pelle
Mais beaucoup manque a l'appel
Normal y a trop de longues peines qui tombent, trop de haines
Mais bon j'suis qu'un mauvais garçon dés-con
J'ai la rage et la rage me fait vivre
Et c'est dans une cage à poules que je fais en sorte de survivre wai
J'aimerai tant me repentir avant de partir mais que dire
Ici bas le mal m'attire, même les pédales tirent
Tous dans la ligne de mir du GIR
On n'as tous commencé avec un 12 de sbire et le pire
C'est que c'est la même partout
Au fond nous on n'est tous les mêmes voyous
Ouvre le coffre et coffre le shit
Fais la livraison vite, évite la course poursuite.

[ Lim : Ma cité, mon bunker de la haine j'en es plein l'coeur ]

Refrain Zeler & Lim : (x 2)
Tout était calculé, les enculés
Ils veulent nous manipuler, ils veulent nous voir couler
Ils nous envoient les poulets, cagoulés qui jouent les fous
Les voyous, les jnooune, les relous sans ye-cou mais
Tout était calculé, wesh les ministres arretez de fabuler
Chez nous le chômage a jamais reculez
Car au fond d'eux, on reste que des fils d'immigrés

[ Merci à > d'avoir ajouté ces paroles ]

Les dédicaces pour "Instru tout était calculé" :

  • GreatMaster

    Date: Aujourd'hui

    Aucun commentaire ! Si tu veux etre le premier à mettre ton commentaire, tu peux le poster en utilisant le formulaire ci-dessus.